•  

      LE TAUREAU : 21 avril / 22 mai

     
     
    Taureau des prairies, tu es un écolo, Tu aimes la nature, la chasse aux escargots
    Le poisson frétillant qui sort de l'eau Les oeufs de la poule encore tout chauds.

    Paisible, tu rumines au milieu du troupeau Ecrivain, tu vas lire Sartre ou Cocteau,
    Poète, tu admires Verlaine ou Rimbaud Artiste, tu écoutes la mer ou Nabucco.

    Soulignons que tu as des dons musicaux Et même souvent une voix de soprano.

    Doué pour le chant, la danse et le piano La peinture, la sculpture et les arts déco.

    Conservateur au plus haut niveau Un peu Bourgeois dans ton vieux château
    Le culte des traditions est dans ta peau.

    Résistant et placide comme le Taureau Angines et rhumes te font rester au chaud.

    Tu crains la solitude, le froid et les kilos Taureau gourmet, porté sur le gigot,
    Les plats en sauce trouveront leur écho, Et sur un bon vin de derrière les fagots,
    Tu apprécies les légumes, les haricots Produits biologiques et soupes de poireaux.

    Loyal et détestant les attrape-nigauds Tu n'es pas fort pour déjouer les complots.

    Banquier ou comptable à la caisse des dépôts
    La terre et l'immobilier, c'est aussi ton lot.

    Bricoleur, tu sais manier le marteau Très manuel, l'artisanat c'est ton créneau.

    T
    u sais compter tes sous comme il faut Et déclarer aux centimes près, tes impôts
    Doué pour faire fructifier tes capitaux Peu joueur, tu as peur de perdre trop gros
    Attaché à l'argent, tu grossis ton magot.

    En amour, tu ne supportes pas les rivaux, Passionné, tes sentiments sont beaux
    Mais ton esprit de possession est fortissimo.

    Taureau amoureux, sensuel et macho Jaloux, possessif et légèrement phallo
    Trop passionné tu es mené en bateau Sentimental tu tombes dans le panneau
    Du grand amour à la Juliette et Roméo.

    Gentil, hospitalier et généreux en cadeaux Tu donnerais ta chemise, pas ton manteau
    Attention, tu es têtu et je pèse mes mots
    Tu es pris parfois pour un adorable lourdaud
    !

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique