•  

      LE SCORPION : 24 octobre / 22 novembre

     
     
    Scorpion, maître des enfers et de Pluton Suscitant l'effroi comme l'admiration
    Tu sèmes la haine et la confusion Le Zodiaque te met souvent en accusation.

    Scorpion signe de l'auto-destruction Trop extrémiste dans tes impulsions
    Angoisses, pessimisme et contradictions Tes deux moteurs : violence et passion.

    Ta santé est gouvernée par les sensations Et c'est le centre de tes préoccupations.
    Troubles sexuels, sinusite, dépression Anxiétés ou bien délire de la persécution.

    Scorpion doué pour toutes les professions Ou tu braves la mort et la réincarnation
    Policier, psychiatre ou dons de guérison Tu sais bien faire tourner les guéridons.

    Scorpion crise de haine et de passion Tu vis l'amour comme une possession
    Exclusif et absolu dans tes exaltations Jaloux, tourmenté, tu crains la trahison
    Plutôt crever que demander pardon.

    Incisif, tu nous piques de ton aiguillon Tu joues avec nos nerfs à la perfection.

    Scorpion tourmenté, tu es cruel ou bon
    Incisif, caustique, oeil de faucon
    Tu nous manipules comme des pions Car tu veux toujours avoir raison.

    Scorpion, c'est la mort et la résurrection, Dans l'au-delà parfois tu te morfonds.

    Tu crains du Destin, la malédiction Ton signe t'expose aux superstitions.

    Scorpion, tu réagis à tes impulsions Par les maladies mystérieuses de l'intuition
    Et par les conflits intérieurs dus à l'émotion. Mais tu es solide comme un bûcheron.

    Scorpion, extrémiste dans tes réactions Ta vie affective n'est pas au diapason.
    Silence, froideur ou tout en passion Tu aimes avec enthousiasme et possession.

    Scorpion pionnier, tes professions Te propulsent vers les innovations,
    Le cosmos, la psycho ou l'informatisation.

    Méfie-toi Scorpion, Dieu fera l'addition Toi le roi du business et des machinations
    Tu seras peut-être enterré au Panthéon Tu finiras peut-être tes jours en prison.




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique