• happy children; groups of kids in action

    votre commentaire
  •  

    Celui qui dans la vie est parti de zéro pour n'arriver à rien dans l'existence n'a de merci à dire à personne.

    Pierre Dac (1893-1975)
    Les Pensées (1972)


    votre commentaire
  • Si à la Saint-Éloi
    Tu brûles ton bois,
    Tu auras froid pendant trois mois.

    Temps clair à la Sainte-Viviane,
    Temps clair pendant quarante jours et une semaine.

    Décembre prend,
    Il ne rend.

    Qui est Sainte-Barbe,
    Qui est Noël,
    Qui est Noël,Qui est l'an.

    Si décembre et janvier ne font leur chemin,
    Février fait le lutin.

    Saint-Nicolas fait les bons mariages,
    Guérit de la fièvre et de la rage.

    Quand Saint-Ambroise voit neiger,
    De dix-huit jours de froid sommes en danger.

    Jour de l'Immaculée,
    Ne passe jamais sans gelée.

    De Sainte-Léocadie à Sainte-Nicaise,
    Les gelées naissent.

    À Sainte-Julie,
    Le soleil ne quitte pas son lit.

    Tel temps à la Saint-Daniel,
    Même temps à Noël.

    À la Saint-Corentin,
    Le plein hiver glace le chemin.

    À la Sainte-Luce,
    Le jour croît d'un saut de puce.

    Quand en hiver est été,
    Mais en été l'hivernée,
    Cette contrariété,
    Ne fit jamais bonne année.

    Froid et neige en décembre,
    Du blé à revendre.

    Le mois de l'Avent est de pluie et de vent,
    Tire ton bonnet jusqu'aux dents.

    Quand secs sont les Avents,
    Abondant sera l'an.

    À la Saint-Gatien,
    Le temps ne vaut rien.

    En décembre, fais du bois,
    Et endors-toi.

    Au vingt de Noël,
    Les jours rallongent d'un pas d'hirondelle.

    Neige de décembre
    Est engrais pour la terre.

    Décembre trop beau,
    Été dans l'eau.

    À Saint-Évariste,
    Jour de pluie, jour triste.

    Beau temps à Sainte-Adèle
    Est un cadeau du ciel.

    Noël au balcon,
    Pâques au tison.

    À la Saint-Étienne,
    Les jours croissent
    D'une aiguillée de laine.

    Les jours entre Noël et les Rois,
    Indiquent le temps des douze mois.

    S'il neige à la Sainte-Eléonore,
    Les récoltes seront d'or.

    À la Saint Thomas,
    Les jours sont au plus bas.

    Quand il tonne hors saison,
    Pluie et neige sans raison.

    Chaque Saint-Sylvestre sonnée,
    Nous fait plus vieux d'une année.

     


    votre commentaire
  • Vent de Toussaint,
    Terreur de marin.

    Novembre,Toussaint le commande,
    Saint-André le voit descendre.

    À la Saint-Hubert,
    Les oies sauvages fuient l'hiver.

    À Saint-Charles,
    La gelée parle.

    Le cinq tu sauras,
    Quel mois tu auras.

    Quand en novembre il a tonné,
    L'hiver est avorté.

    À la Saint-Ernest,
    Abats les pommes qui te restent.

    Grand soleil, petit vent,
    Petit soleil, grand vent.

    La Saint-Mathurin,
    Des fruits rouges c'est la fin.

    Soleil rouge le matin,
    Fait trembler le marin.

    À la Saint-Martin,
    L'hiver est en chemin,
    Manchons aux bras et gants aux mains.

    Temps sanguin,
    Annonce pluie du lendemain.

    À la Saint-Brice,le temps,
    Sera celui du jour de l'An.

    Si novembre tonne,
    l'année suivante sera bonne.

    En novembre fou engendre,
    En août gît sa femme.

    Brouillard en novembre,
    L'hiver sera tendre.

    À Sainte-Élizabeth,
    Tout ce qui porte fourrure n'est point bête.

    Gelée de novembre,
    Adieu l'herbe tendre.

    A la Saint-Tanguy,
    Le temps est toujours gris.

    Entre la Toussaint et l'Avent,
    Attends-toi à pluie et vent.

    Quelque temps qu'il fasse en novembre,
    Commence le feu dans la chambre.

    Pour Sainte-Cécile,
    Chaque fève en fait mille.

    Quand l'hiver vient doucement,
    Il est là à la Saint-Clément.

    À Sainte-Flora,
    Plus rien ne fleurira.

    À la Sainte-Catherine,
    Tout bois prend racine.

    À Sainte-Delphine,
    Mets ton manteau à pèlerine !

    À Saint-Séverin,
    Chauffe tes reins.

    À Saint-Sosthène,
    Il y a des chrysanthèmes.

    Quand en novembre la pluie noie la terre,
    Ce sera du bien pour tout l'hiver.

    Neige de Saint-André,
    Peut cent jours durer.

     


    votre commentaire
  • Octobre en bruine,
    Hiver en ruine.

    Ne sème point au jour de Saint-Léger,
    Si tu veux blé trop léger.
    Sème au jour de Saint-François,
    Il te rendra grain de bon poids.
    Mais n'attends pas la Saint-Bruno,
    Ton blé serait tout noiraud.

    Octobre en gelées,
    Chenilles trépassées.

    À la Saint-François d'Assise,
    Si tu bâtis, sois prudent pour tes assises.

    À la Saint-Placide,
    Le verger est vide.

    Quand on sème à la Saint-Bruno,
    La rouille s'y mettra bientôt.

    À Saint-Serge,
    Achetez vos habits de serge.

    Gelée d'octobre,
    Rend le vigneron sobre.

    S'il pleut à la Saint-Denis,
    La rivière sort neuf fois de son lit.

    Temps sec à la Saint-Ghislain,
    Annonce un hiver d'eau plein.

    À la Saint-Firmin,
    L'hiver est en chemin.

    Saint-Wilfrid ensoleillé,
    Deux jours plus tard emmitouflé.

    Brouillards d'octobre et pluvieux novembre,
    Font bon décembre.

    Beaucoup de pluie en octobre,
    Beaucoup de vent en décembre.

    Quand octobre prend sa fin,
    Dans la cuve est le raisin.

    Coupe ton chou à la Saint-Gall,
    En hiver, c'est un vrai régal.

    Si octobre est chaud,
    Février sera froid.

    À la Saint-Luc,
    La pluie du vallon,
    Fait de la neige sur le mont.

    À la Saint-René,
    Couvre ton nez !

    Octobre glacé,
    Fait vermine trépasser.

    À la Sainte-Ursule,
    Le froid recule.

    À la Saint-Vallier,
    Faut qu'il y ait du bois au bûcher.

    À la Saint-Séverin,
    Chauffe tes reins.

    Souvent à la Saint-Florentin,
    L'hiver laisse son chemin.

    À la Saint-Crépin,
    Les mouches voient leur fin.

    À la Saint-Amand,
    Sont mûrs les glands.

    À la Sainte-Antoinette,
    La neige s'apprête.

    Quand Simon et Jude n'apportent pas la pluie,
    Elle n'arrive qu'à la Sainte-Cécile.

    Saint-Narcisse,
    De six à six.

    Tonnerre en octobre,
    Vendanges peu sobres.

    À la Saint-Quentin,
    La chaleur a sa fin.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique