• HALLOWEEN

    Halloween

     

    Le 31 octobre, c’est " Halloween " ou veille de la Toussaint.

    Ce jour-là, tous les enfants se déguisent (les adultes aussi, quelquefois).
    Le thème est l’épouvante : costumes de fantômes, lutins, chauve-souris, dracula, frankenstein, sorciers (ères)...


    Le soir, les enfants vont de porte à porte, et par la formule

    " Trick or Treat " (un mauvais tour ou une douceur !)
    obtiennent bonbons et chocolats.


    C’est aussi la tradition d’acheter
    une " pumpkin " ou citrouille
    et de la sculpter en forme de tête effrayante.


    " Halloween " est remise à la mode après de nombreux siècles d'oubli.
    C'est une fête très populaire aux Etats-Unis,
    mais elle est originaire d'Europe.
    Avant de nous revenir de son voyage américain
    avec une bonne teinte commerciale,
    Halloween n'avait pas cessé d'être fêté en France dans des régions
    comme en Alsace ou en Lorraine.
     

     Pourquoi Halloween ?


    Comme la plupart de nos célébrations,
    Halloween est une fête dont les origines sont lointaines.


    Remontant avant le début de notre ère à la fête celtique de Samain,
    elle s’est enrichie au cours des siècles de croyances provenant
    de la Rome antique, de l’Europe du Nord et d’Irlande.


    Au XIXe, sous l’influence des Irlandais,
    la fête a été importée aux Etats-Unis où celle-ci est devenue très populaire.


    Aujourd’hui, chargée de traditions, elle revient en Europe.


    Le point commun à toutes ces croyances est à la fois
    une célébration de la fin de la période des récoltes
    ainsi que l’annonce de l’hiver.


    Le bétail est rentré et les greniers sont pleins
    mais les pays de l’hémisphère nord connaissent
    une obscurité grandissante et les arbres se dépouillent.


    Les Celtes croyaient que les mauvais esprits profitaient des nuits,
    plus longues à la morte saison, pour venir tourmenter les vivants


    Avec ce changement, les craintes ancestrales de la nuit se réveillent.


    On dit que le monde de la nuit n’appartient plus aux vivants
    mais à des êtres surnaturels tels que fantômes, diables, sorcières…
    d’où les déguisements des enfants et des jeunes gens le soir d’Halloween.

     

    La nuit de Samain ... nel an ... 31 octobre


    Les Gaulois étaient le plus riche et le plus nombreux des peuples Celtes.
    Sa prééminence était telle que les Grecs et les Romains
    appelaient les Celtes : Gaulois.


    L'année gauloise se terminait à la fin de l'été,
    ce jour correspond aujourd'hui au 31 octobre.


    Ce jour là, la légende veut que les fantômes des morts
    se mêlent aux vivants.
    Une des croyances associées à cette fête,
    est de laisser de la nourriture aux portes des villages
    et de l'offrir aux fantômes afin d'apaiser leurs esprits.


    Les troupeaux étaient ramenés des prairies aux étables,
    et le soleil était remercié de la moisson
    qui représentait une aide pour la bataille à venir
    contre les ténèbres et le froid.


    Ce dernier jour de l'année,
    on supposait que les esprits pouvaient faire une brève visite à leurs parents, alors que le Dieu de la mort tentait de rassembler
    les âmes de ceux qui étaient morts durant l'année
    afin de leur révéler leur sort." ...


    Au fil des ans, cette tradition se transforma en une fête pour les enfants.

    Ceux-ci déguisés en fantômes vont de porte en porte
    demander des bonbons...
     
     

     

    HalloweenLes couleurs d’Halloween


    le noir de la nuit et de la mort et l’orange des premières lueurs de l’aube et de la citrouille.


    elle-ci rappelle la lanterne de la légende de Jack O’Lantern,
    trop avare pour aller au paradis et condamné à errer sur terre
    avec sa lanterne car même le diable ne voulait pas de lui.









  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :